Ouvrage
Auteur(s) :

Mourad Haddad
  
Arnaud Tomasi
  


Bibliothèques de ParisTech où l'on peut trouver l'ouvrage :
MINES ParisTech
Le haut débit
un enjeu pour les collectivités territoriales ?

Accès aux chapitres :
Editeur(s) : Presses des Mines
Date d'édition : 01 mars 2006
Langue : Français
Collection : Libres opinions

Nombre de pages : 110
Prix de vente : 15 €
ISBN : 2-911762-69-X
Format : 15 x 21
 
Résumé : Quelle est l'action des collectivités locales dans les télécommunications et plus particulièrement dans le domaine du haut débit ? Une législation de juin 2004 autorise en effet les collectivités locales à créer et gérer des infrastructures de télécommunications, voire à offrir un service de télécoms à l'utilisateur final. Cette législation a été adoptée après la prise de conscience par les pouvoirs publics que l'action privée ne suffirait pas à assurer à tout le territoire français une couverture suffisante en haut débit à des tarifs et des prestations de service concurrentiels. La notion de « fracture numérique », définie par analogie à la « fracture sociale », est apparue. Elle serait le reflet de l’opposition entre « la France d’en bas du haut débit », plutôt rurale, à l’aristocratie numérique, qui est elle plutôt urbaine. Le problème posé est cependant complexe et des diagnostics différents sont portés selon les observateurs. La notion de « fracture numérique » nécessite notamment de trancher entre deux approches différentes du rôle de la puissance publique : assurer l’égalité pour tous et donc la fourniture d'un service de haut débit à tout le monde ou alors assurer la régulation économique et ainsi développer la concurrence sur le territoire.
Le livre propose une réflexion distinguant 3 axes : la promotion d’un service public Internet minimum, l’intégration du haut débit dans la stratégie de développement du territoire et l’intensification de la concurrence.

Site de l'Editeur :http://www.mines-paristech.fr/Presses/consultation.php?livreplus=72

Des mêmes auteurs

© Mines de Paris 2018 - Réalisé par Winch Communication