Thèse
Auteur :
Gabalda Sunsearé

Date de soutenance :
09 octobre 2008

Directeur(s) de thèse :
Jolivet Laurent
Baudin Thierry
Beyssac Olivier
Ford Marie
Guillot Stéphane
Jolivet Laurent
Mercier Daniel
Monin Nathalie



École :

MINES ParisTech
Intitulé de la thèse : Processus d'exhumation dans les Alpes occidentales. Modélisation géométrique et reconstitution géodynamique sur la transversale Chartreuse-Maurienne : une approche multi-échelle


Résumé : Des expertises géologiques effectuées pour le projet de liaison TGV Lyon"“Turin (collaboration avec le BRGM) ont abouti à la réalisation de modèles géométriques 3D effectués dans les secteurs clés du projet. Ces modèles ont aidé à la décision en termes d'interprétation géométrique et ont permis de dessiner une nouvelle coupe géologique détaillée de la vallée de la Maurienne (coupe réalisée par le BRGM). Combinée aux données profondes du profil Ecors, elle est utilisée pour construire une coupe d'échelle crustale au travers des Alpes Occidentales. Le prolongement de cette coupe vers les zones externes est extrait des travaux de Philippe Y.(1994), depuis le massif de Belledonne jusqu'au bassin d'avant pays. Nous proposons une série de reconstructions géodynamiques équilibrées de cette transversale depuis le Crétacé supérieur en utilisant : une reconnaissance détaillée des structures rencontrées le long du profil, une compilation des chemins pression-température-temps de chaque unité et le calendrier de formation des bassins d'avant-pays successifs. L'estimation des pics de températures via la spectrométrie Raman sur la matière organique dans les métasédiments (méthode RSCM), révèle la structure thermique à haute résolution du prisme de subduction depuis le domaine ultra-dauphinois jusqu'aux zones les plus internes et s'avère être un atout majeur pour la compréhension des mécanismes d'exhumation sur cette transversale. Ces reconstructions nous conduisent à discuter les mécanismes d'exhumation des unités de haute pression et l'interaction entre les chevauchements principaux et les failles normales qui accommodent en partie la remontée des unités profondes des Alpes Occidentales.

© Mines de Paris 2020 - Réalisé par Winch Communication